Logo Zelfbouwmarkt Logo Zelfbouwmarkt
0,00
Votre panier

Webshop: votre sélection!

Vous n'avez pas encore d'articles dans votre panier.

Rajoutez de nouveaux articles

Tout savoir sur les escaliers

Découvrez notre glossaire sur les escaliers et devenez un véritable expert en la matière.

Vous êtes à la recherche d'un nouvel escalier, mais vous êtes un peu perdu dans le choix et tous les termes spécifiques aux escaliers ? Ne vous inquiétez pas. Parcourez brièvement notre glossaire ci-dessous et en un rien de temps, vous serez un expert en escaliers.

 

Glossaire

  1. Trémie : c'est l'ouverture dans le plafond où débouchera l'escalier.
  2. Hauteur de l'escalier : hauteur entre le sol du premier étage et le sol de l'étage inférieur (généralement le rez-de-chaussée).
  3. Largeur de l'escalier : il s'agit de la largeur hors tout de l'escalier (y compris les limons). Cette largeur est liée à la largeur de la trémie d'escalier.
  4. Reculement de l'escalier : c'est la longueur au sol de l'étage de départ entre la première et la dernière marche.
  5. Contremarche : c'est la surface verticale entre deux marches. Les escaliers ouverts n'ont pas de contremarches.
  6. Marches : c'est le plan horizontal sur lequel vous posez les pieds lorsque vous utilisez l'escalier. Sa profondeur utile est appelée le "giron".
  7. Limons : les limons sont les poutres entre lesquelles les marches et les contremarches sont enfermées ou sur lesquelles elles reposent.
  8. Balustrade : également appelée garde-corps. La balustrade d'étage est celle qui est placée le long de la trémie, la balustrade rampante est celle qui longe la volée d'escalier. La balustrade est constituée de balustres et d'une main courante.
  9. Balustres : montants verticaux dans la balustrade. Cela vous offre une sécurité accrue dans les escaliers.
  10.  Rampe ou main courante : barre placée sur la balustrade ou contre le mur pour faciliter votre équilibre lors de l'utilisation des escaliers. Contre le mur elle peut être en forme de barre ou de tube.
  11.  Pente de l’escalier : détermine le confort de l'escalier. Plus la pente est faible, plus il est facile de monter et descendre les escaliers.
  12.  Ligne de foulée : c'est la trajectoire sur l'escalier qu'on emprunte avec le plus de sécurité et de confort.
  13.  L'escalier droit : c'est le plus simple de tous les escaliers en termes de construction. C'est un escalier qui relie deux étages en ligne droite. Lorsque la pente d'escalier est raide (par manque de place par ex.), on appelle cela une "échelle de meunier". (voir ci-dessous)
  14.  Escalier (ou échelle) de meunier : escalier compact qui préserve au maximum le volume de la pièce. Il a une pente plus raide qu'un escalier droit et le giron de marche est moins profond.
  15.  Escalier en colimaçon : également appelé escalier hélicoïdal. Le noyau est un élément caractéristique de l'escalier en colimaçon. Il s'agit d'un axe central autour duquel les marches sont fixées. L'escalier longe cet axe central jusqu'à l'étage suivant. Contrairement à l'escalier droit, l'escalier en colimaçon n'occupe qu'un volume réduit.
  16.  Escalier quart tournant : escalier effectuant une rotation de 90°. Vous pouvez choisir entre un quart tournant en bas ou en haut de l'escalier. Elle est suivie d'une section d'escaliers droits menant à l'étage suivant. Les escaliers quart tournant se caractérisent par le fait que dans le tournant, toutes les marches n'ont pas le même giron ou la même largeur (aussi appelé emmarchement).
  17.  Escalier escamotable : ce type d'escalier vous permet d'accéder au grenier ou à des pièces mansardées qui servent d'espace de rangement. Ils sont peu encombrants et faciles à déployer. Ces escaliers se composent souvent de plusieurs sections qui se replient l'une sur l'autre et remisées derrière une trappe.
  18.  Socle d'escalier : le socle d'escalier sert de marche de départ. Il est parfois choisi plus large que les autres marches.
  19.  Parapet : est une cloison pleine le long de la trémie, contrairement à la balustrade qui est à claire-voie.
  20.   Échappée : hauteur libre entre le bord de la trémie et la marche d’escalier située à la verticale sous ce bord.
Découvrez la gamme d'escaliers
Rampe d'escalier avec éclairage LED
Escalier à balustrade en bois
Top